Project Overview

My Open Museum# 1

OTHERS

Pour découvrir mon Open Museum, il faut être attentif – s’arrêter et savoir observer. Il faut se laisser imprégner de tout, comme d’un rien. Il faut se laisser toucher par la beauté des choses – quelles qu’elles soient. Il faut cesser de chercher l’extraordinaire et commencer à entrevoir l’extra-ordinaire. Parce qu’au final, il suffit de peu pour être transformé.

Mon Open Museum à moi, c’est… un paysage rencontré au moment même où la route devenait longue. C’est un grenier oublié puis révélé. C’est une serrure qui raconte son histoire. C’est un passant nonchalant qui semble arrêter le temps. C’est une silhouette de village au soleil couchant.  C’est un premier regard sur une ville, où l’on ne sait que contempler. C’est une tapisserie de mamie qui a bien vieillie. C’est un récit.

Mon Open Museum, je tente de le faire exister chaque jour et même que, parfois, j’ai la chance d’avoir mon appareil photo avec moi. Aujourd’hui, je vous partage ces photos complètement différentes et pourtant… La première a été prise en Grèce [24°C], où la ville – telle une boîte à bijoux – m’a fait oublier ce qu’elle était, pour ne laisser apercevoir que ses merveilles. La deuxième a été prise au Québec [-24°C] et m’a tout simplement faite redécouvrir l’hiver. Mon Open Museum veut ré-enchanter le monde…  Qu’en est-il du vôtre?

Maxine