Project Overview

My Open Museum# 3

O ui ok elle admettait que l’art c’était pas trop son truc. Toutes ses tentatives de visites de musées s’étaient pour le moment terminées par une sortie prématurée, dans un état de découragement et d’incompréhension le plus total.
P ourtant, elle n’était pas plus bête qu’une autre, ni moins curieuse.
E n fait c’était juste que ça lui rappelait toutes ces expos où un mec qui avait balancé deux jets de peinture sur une toile devenait soudainement un génie.
N on vraiment, elle n’avait rien contre les arts et la culture mais, au sens large ; tant que ça pouvait aussi inclure voir un bon film au ciné ou se laisser vibrer au rythme d’une foule en délire dans un concert.

M émorable, la dernière visite d’un musée, c’était avec sa mère à Rome. Elle lui avait fait traverser toute la galerie de bustes romains où les personnages sans nez ou sans oreilles se ressemblaient tous. Trop cool le voyage..!
U lysse, son cher chien et fidèle compagnon l’avait menée, il y quelques jours lors de leur ballade journalière, jusqu’à cette affiche fixée à un panneau publicitaire.
S urprise, elle avait été attirée par la couleur bleue et l’Air mystérieux des deux artistes dont elle connaissait bien la musique. Tu parles la musique c’était son truc, son art à elle.
E ffarée de voir qu’un musée leur ouvrait ses portes, elle était bien décidée à tenter l’expérience de ce qu’ils appelaient « l’Open Museum ».
U ltra classe !! N’avait-elle pas pu s’empêcher de tonner dans la rue déserte, tenant Ulysse qui, désormais prisonnier de sa laisse, l’avait saucissonnée en lui tournant autour.
M agique ! Ça allait être magique de voir ce que pouvait créer le groupe Air dans un musée ! Oui c’est sûr elle allait y aller à l’ouverture le 11 avril et comptait bien noter dans son agenda à la date du 16 avril de ne pas rater la nocturne étudiante de l’Open Museum.
Ce soir-là en rentrant chez elle, elle sentait bien que l’Open Museum pouvait peut-être la réconcilier avec les musées.

 

Margot